Turbulences devant

Posté le par Jean-Michel Ghoussoub

Nous sommes maintenant bien entrés dans un ralentissement économique, récession ou dépression, l’avenir le dira, mais quoi qu’en disent les journaux, il semble que la pente sera longue à remonter. Pour ceux que ça intéresse, je recommende les bouquins suivants: The Great Depression Ahead (Harry S. Dent) et Empire of Debt (Bonner&Wiggin). Il y a aussi des allocutions très intéressantes sur iTunesU: Great Depressions, lessons learned from Japan (Richard Koo), Stiglitz on Credit Crunch (Joseph Stiglitz). Je vous recommende aussi les commentaires de Peter Schiff (entre autres sur Youtube) Ça donne une idée du portrait.

Dans tout ça, il semble que les dépenses sur le Web seront moins touchées (faible croissance), tandis que les dépenses en publicité traditionnelle (imprimé, télé et radio) connaîtrons une importante décroissance.
Basé sur mon expérience de la dernière année, on peut s’attendre, selon moi, à:
1. Une incursion accélérée des agences traditionnelles dans le Web (jusqu’ici, avec des résultats mitigés);
2. Une guerre de prix de la part des agences les plus mal en point;
3. Une grande confusion du côté client (et du côté agence);
4. La demande d’indicateur de performance précis de la part des clients;
5. La demande de garanties de résultats (partage de risque ou autre) de la part des clients;
6. La demande de flexibilité de paiement de la part des clients (même les grosses entreprises);
7. Pas moins de mandats, mais une incertitude dans leur répartition (en montagnes russes) et la difficulté pour les agences de planifier leurs besoins en ressources;
8. L’émergence de mandats concrets dans la mobilité (enfin!) – merci iPhone
9. Plus que des actions de communication, du business consulting de la part des agences Web;
10. Un avantage marqué pour les agences de taille moyenne, flexibles, avec peu de frais fixes et peu de dettes.
C’est ma vision à ce jour. Est-ce que vous voyez la même chose?

JM

Un commentaire sur Turbulences devant

  1. Anonymous dit:

    Peut-être aussi un report des mandats de grande envergure, ou encore pire: un éclatement des gros mandats en plusieurs petits, gérés par différentes équipes, et manquant de vision.

    Je vois aussi (bien sur!) une part croissante (en temps, énergie et $) consacrée aux médias sociaux…
    SD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Le blog longboard Montréal

    • Nous sommes un think-tank du web: groupe d'experts et de professionnels d'Internet qui aiment se réunir pour réfléchir et échanger sur leur industrie, discuter des nouveaux enjeux, de l'avenir du web, des facons dont il change le monde et ceux qui le peuplent, réseauter, apprendre les uns des autres et surtout contribuer à la progression de cette industrie dans laquelle ils évoluent. Ce blog se veut le prolongement de leurs rencontres offline.

  • Les contributeurs
    principaux

    • Sacha Declomesnil
    • Jean-Michel Ghoussoub
    • Bruno Tontodonati
    • Frédéric Guarino
    • Fred Vincent
    • Fabien Fayard
    • JOBS