Archambault.ca et le livre numérique

Posté le par Jean-Michel Ghoussoub

Archambault.ca (Quebecor Media) vient de lancer sa nouvelle plateforme jelis.ca afin de permettre aux internautes de se procurer des livres numériques.

Le site est assez simple, l’ergonomie le graphisme mériteraient d’être retouchés (ça sent un peu le projet pilote dans lequel on n’investit pas trop avant que ça ait raporté).

Mais outre ces détails, c’est le marché des livres numériques qui m’intrigue. Les livres audio, je comprends très bien l’utilité (surtout dans la voiture en ce qui me concerne), mais le livre numérique.

Quel est le gros avantage (pour l’usager) par rapport au livre papier? Ça prend un lecteur assez cher (plusieurs centaines de dollars), le prix des livres n’est pas forcément mois cher et le format de lecture est moins convivial.

Y en a-t-il parmi vous qui lisent des livres numériques?

JM

5 Commentaires sur Archambault.ca et le livre numérique

  1. Anonymous dit:

    Les bénéfices ? Imaginez partir à l'étranger avec vos 3 guides de voyages, vos 2 romans, tous inclus dans votre e-reader poids plume et format de poche. Vive le "carry-on"!

    • Nurul dit:

      C’est en tout cas moin pire que gunnm. Ils avaient esesayr d’adapter les neuf tomes en 60 minutes. On passe tout simplement d’une oeuvre me9langeant combat et psychologie a une xxxxxx digne de poke9mone

  2. Anonymous dit:

    Moi je suis encore plutôt livre audio, mais je lis beaucoup sur les mobiles (mes fils RSS), passer au livre numérique ne me dérangerait pas, surtout depuis qu'on peut prendre des notes avec les readers…
    le jour ou les Amazon ou Archambault de ce monde autoriseront le partage de ces livres à 3 ou 4 terminaux différents, la demande explosera… Free leads sales!!
    SD

  3. Anonymous dit:

    L'avantage, c'est évidement la portabilité.
    Je vis au Japon et ce n'est pas pour ça que je cesse de lire en français. Bien-sûr, je peux commander mes livres sur amazon.ca ou amazon.fr, on me lirera au Japon pour 100$ la vingtaine de livre. Mon lecteur sera donc rentabilisé en moins de deux ans !

    Le gros inconvénient, c'est la pauverté des librairies électroniques en langues française. Il serait avantageux que les éditeurs fassent un effort de ce côté là.

  4. Livre numerique dit:

    Il existe plusieurs avantages en ce qui concerne le livre numériques, comme la capacité de rechercher des mots dans les textes. La possibilité de faire ses propres annotations. Le livre est facile à copier et à transporter d’un support numérique à un autre. Il permet d'économiser du papier et de l'encre et aussi d'économiser sur le coût de votre futur livre numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Le blog longboard Montréal

    • Nous sommes un think-tank du web: groupe d'experts et de professionnels d'Internet qui aiment se réunir pour réfléchir et échanger sur leur industrie, discuter des nouveaux enjeux, de l'avenir du web, des facons dont il change le monde et ceux qui le peuplent, réseauter, apprendre les uns des autres et surtout contribuer à la progression de cette industrie dans laquelle ils évoluent. Ce blog se veut le prolongement de leurs rencontres offline.

  • Les contributeurs
    principaux

    • Sacha Declomesnil
    • Jean-Michel Ghoussoub
    • Bruno Tontodonati
    • Frédéric Guarino
    • Fred Vincent
    • Fabien Fayard
    • JOBS