Hibe: un nouveau type de réseau social?

Posté le par Jean-Michel Ghoussoub

Shopmedia, une start-up Montréalaise, a développé un nouveau réseau social (Hibe) dont la particularité est de permettre aux usagers de gérer plus adéquatement l’accès à leur information privée. Le site est dépourvu de publicités et le modèle de revenu est de type freemium (similaire à LinkedIn et Flickr).

Pensez-vous qu’un nouveau réseau social, peu importe ses qualités intrinsèques, pourra rivaliser avec les Facebook et Twitter de ce monde qui ont déjà d’énormes masses critiques d’usagers?

JM

17 Commentaires sur Hibe: un nouveau type de réseau social?

  1. Anonymous dit:

    Il se créé des nouveaux réseaux sociaux tous les jours, mais pas forcément à Montréal.
    La force de leur succés réside toujours dans le nombre de nos amis qui y participent.

    Laissons la chance au joueur, mais dans shopmedia, il y a shopping. Si le but du réseau est de permettre plus d'intégration au réseau pour les entreprises, je ne suis pas sur que la philosophie soit bonne…

    Pour l'instant ni leur groupe facebok ni leur groupe linkedin ne permet de se faire une idée bien précise… pour l'instant. A suivre…
    SD

  2. Simon Hénault dit:

    Sur le Web, l'avantage ou l'avance des leaders est souvent insurmontable, en effet. LinkedIn vs Plaxo, Google vs Yahoo, Facebook vs MySpace, et pour les plus vieux, Word vs Wordperfect (Word what ?)… les exemples sont nombreux. J'ai donc des doutes.
    Toutefois, nous aurions fort besoin de sites québécois de partage de signets… qu'en pensez-vous ?

  3. Sacha Declomesnil dit:

    j'utilise yoono (en plus de delicious), qui n'est pas québecois mais qui permet trouver beaucoup de sources partagées par des québecois…
    SD

  4. Anonymous dit:

    @Simon Henault

    Facebook n'était pas le leader des reseaux sociaux, il y'avait tout d'abord Friendsers, detroné par MySpace, puis MySpace a été à son tour detroné par Facebook….

    J.

  5. Anonymous dit:

    @ Simon Henault

    Google n'etait pas le leader des monteurs de recherche…c'etait Yahoo! depuis le milieu des annees 90. Google a donc remonté l'AVANCE de Yahoo pour s'imposer comme le leader des moteurs de recherche.

    J.

  6. Anonymous dit:

    @ Simon Henault

    Il ya DONC pas mal d'example dans l'internet ou le Leader fini toujours par être detroné par un concept plus utile aux usagers car c'est la seule mesure qui compte dans le choix…

    J.

  7. Anonymous dit:

    @ Simon Henault

    Aujourd'hui Google et Microsoft (le leader des logiciels) se livrent une bataille sans merci pour dominer le domaine des logiciels en ligne (Web-Applications)….qui gagnera celle là…

    J.

  8. Anonymous dit:

    ca ressemble a de la fraude

    pas d info financiere

    pas de revenu

    ca sera pas facile pour ceux qui ont mis de l argent la dedans

    envoyer moi le bilan et je fais son analyse

    ou va l argent.

    l argent par des actinnoaires vers les poches des administrateurs

  9. Anonymous dit:

    un nouveau reseau social, de nouvelles idees avec plusieurs facettes de notre vie pourquoi pas et c'est fait chez nous . Sa fait travailer du monde et au Quebec on est bon dans la programmation (jeux , simulateur etc…)a eux de nous montrer leur savoir . un investissement a risque mais qui sait le potentiel est la ( google et les autres $$$ )
    merci

  10. Anonymous dit:

    La pauvre personne qui voit de la fraude là-dedans doit continuellement voir son verre à moitié vide! Saviez que cette forme d'investissement est étroitement surveillé par l'AMF? C'est beau de voir un Québécois ( je présume) dénigrer un projet québécois ! Ah oui, au fait Céline Dion n'est pas si bonne que ça…n'est-ce pas cher ami critique ?

  11. Anonymous dit:

    La pauvre personne voit ses proches investir dans quelque Entreprise qu il ne comprenne pas. La personne qui voit un verre a moitie vide peut souvent voir claire. Je suit toujours partant pour un bon investissent. Mais ici je vois des gens que je cotois qui semble bien mal pris maintenant avec leur investissement. Ou est Le bilan. Je crois que je Vais aller voir leur bureau. On verra bien.

  12. Anonymous dit:

    cé pas une question de dénigrer… au contraire… c'est une question que quand tu pars un projet… si t'as zéro bilan pis aucune étude de marché… ca part ben mal… pis cé surtout pas crédible. Ca voit que certain ce sont jamais fait fourrer encore pis qu'un moment donné ca va le rattraper. Pas s'informer un minimum avant d'investir c'est prendre une chance de jeter son argent par les fenetres… a part céline … je vois pas qui peut faire ca dans mon entourage. C'est beau avoir de l'argent, mais ceux qui le garde c'est ceux qui ont de la tête et un peu de chance.

  13. Anonymous dit:

    en plus L'AMF, … elle était ou dans laffaire vincent lacroix pis norbourg… on repassera pour la surveillance étroite…

  14. Anonymous dit:

    en plus… c'est québécois mais jtrouve rien en francais dans les description sur le site… ca commence pas ben fort pour m'attirer et attirer mon cash.

  15. Anonymous dit:

    Wow il y a beaucoup de frustrations dans vos propos. Super constructifs ! Allez y voir leur bureau, ça presse ! On dirait qu'il y a une petite vengeance personnelle derrière cela. Emmenez des faits, du concret sinon a quoi bon sonner l'alarme de ….. On ne sait quoi. Parler de bilan ne veut rien dire .

  16. Claude dit:

    Merci pour tous vos commentaires. Je trouve qu’il y a du vrai dans chacun des propos.Faut comprendre que lorsque l’on part un nouveau projet, les sous ne sont pas toujours là. Donc faire lire un bilan sans revenu fait souvent peur aux gens. Aujord’hui le site HIBE est presque dans son lancement et il est tout simplement formidable.Contrôle total de sa vie privée.
    Lancement été 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  • Le blog longboard Montréal

    • Nous sommes un think-tank du web: groupe d'experts et de professionnels d'Internet qui aiment se réunir pour réfléchir et échanger sur leur industrie, discuter des nouveaux enjeux, de l'avenir du web, des facons dont il change le monde et ceux qui le peuplent, réseauter, apprendre les uns des autres et surtout contribuer à la progression de cette industrie dans laquelle ils évoluent. Ce blog se veut le prolongement de leurs rencontres offline.

  • Les contributeurs
    principaux

    • Sacha Declomesnil
    • Jean-Michel Ghoussoub
    • Bruno Tontodonati
    • Frédéric Guarino
    • Fred Vincent
    • Fabien Fayard
    • JOBS